Le rituel de l’obscur est une proposition de reliance à distance.

Chaque matin à 11h, du 9 avril au 10 mai 2020, pendant la période de confinement, à l’initiative de Flora Pilet, ce moment a été une invitation à se connecter les uns aux autres en pensée et en mouvement pendant 5 minutes quel que soit le lieu. Chacun pouvait partager son expérience via un drive partagé.
Merci à toutes les personnes qui y ont participé, vous pouvez retrouver leur contribution ici ainsi que dans l’onglet vidéo.

Le rituel continue tous les jours à 11h.
Il évolue aussi localement.
Un groupe s’est créé à Caen autour de rendez-vous réguliers dans l’espace public les lundis, mercredis et vendredis.
De même, une proposition de calendrier est en cours pour la région parisienne.
Vous trouverez les plannings sur la page des PROCHAINS RENDEZ-VOUS.

Pour participer c’est très simple !
Après avoir lu le protocole (ci-dessous), il suffit de le mettre en pratique chez soi et/ou de venir aux rendez-vous organisés dans l’espace public !


PROTOCOLE DU RITUEL DE L’OBSCUR

Ce cadre se veut support d’une exploration libre et créative. Surtout pendant les cinq minutes ! On peut écrire, chanter, jouer de la musique, dessiner etc…
Tout est possible.
Le plus important étant d’y participer en conscience et en se reliant les uns aux autres et aux personnes que l’on aime.

– 10h45 : Arrivée sur le lieu du rituel.
Choisir un endroit qui nous plait, prendre une photo de ce que l’on voit.
Si on a envie, choisir un point de vue pour se filmer.

– 10h50 : Temps pour se connecter avec l’espace, avec soi.
S’étirer, se frotter le corps pour faire circuler l’énergie.
Bailler, respirer fort, soupirer, grimacer.
Prendre ensuite un moment pour fermer les yeux et se concentrer sur sa respiration.
Sentir ses deux pieds bien plantés dans le sol et le haut du corps qui se laisse flotter dans l’air.

– 11h: Début de l’improvisation

– 11h05 : Fin de l’improvisation (prévoir une alarme sur le téléphone par exemple)
Prendre un temps pour revenir à soi.
Fermer les yeux de nouveaux pour trois grands cycles de respirations.
Se remercier et remercier le lieu.
Puis se disperser lorsque l’on est à plusieurs dans un espace public.

On peut en rentrant chez soi écrire un petit mot sur ce qu’on a ressenti et le partager dans EXPÉRIENCES sur le site.
Il existe également un espace de RÉFLEXIONS sur cette pratique, ce qu’elle nous évoque, ce qu’elle nous apporte, ce qu’elle questionne, etc.


Si vous souhaitez nous rejoindre, être tenu au courant des laboratoires et des actions, contribuer sur le site, il suffit de nous écrire à cette adresse : ritueldelobscur@cie-noesis.org